Bien arrivés -

A 12H30, David et Bertrand arrivent après 3 800 km et 5 jours et demi sur la route et avoir franchi 3 frontières, 6 postes de police et douane, sans compter les multiples contrôles de police.
Quel bonheur de les voir tout frais et en bonne forme même pas affectés par leur nombreuses heures de route.
Une partie de la journée fut dédiée à trouver un bateau pour assister Serge en cas de besoin, le vent qui vient du sud ne rend pas la progression aisée pour atteindre Pemba et effectivement les routeurs ne sont pas confiants quant à la possibilité de pouvoir atteindre cet objectif. Ils sont sur le pied de guerre depuis la remontée de Middleton vers le Nord soit depuis 1 semaine. Et je sais qu’ils font un travail d’enfer, suivent Serge à la trace et gardent le contact avec lui plusieurs fois par jour.
Nous faisons la rencontre de John et Beverly, sud-africains qui vivent au sud du Mozambique et une bonne partie de l’année sur leur catamaran à sillonner le monde. Ils vont durant 3 heures activer tout leurs contacts et nous verrons 5 personnes, skippers et propriétaires de la poignée de bateaux qui sont au mouillage à l’ancre car ici, il n’y a ni marina, ni port de plaisance, nada. Il y a face à nous, 3 bateaux à moteur et 4 catamarans en tout et pour tout. Ce qui du reste est déjà pas mal!
Y a t il d’autres possibilités plus nord, certes il y a Palma, juste en dessous de la Tanzanie et demain, je pense que nous aviserons si nous devons rejoindre cette petite ville portuaire (soit une journée à passer sur la route) sachant qu’il ne restera que vendredi pour toutes les démarches administratives et trouver un bateau ce qui est déjà impossible ici à Pemba.
Demain sera un autre jour mais je suis à l’image de Serge mes réserves commencent à s’amenuiser pour trouver des solutions dans un pays où tout est long et compliqué et maintenant le temps qui passe ne joue pas en notre faveur. Je ne sais franchement pas si il est possible d’organiser en une journée une arrivée éventuelle plus au nord, même avec la meilleure volonté du Monde. Y aura t il un miracle?