Départ Pluvieux – Départ Heureux -

Saint Denis – Sainte Rose
59,24km en 6H10′

A 6H45′, départ de Saint Gilles pour rejoindre le Barachois à Saint Denis. Il a plu toute la nuit à torrent et la route du littoral 4 voies est basculée (2 voies côté falaise fermées), la circulation à cette heure matinale est fluide et à 7H15, nous voici arrivés pour une séance de shooting photo avec Serge, l’équipe et quelques partenaires.
A 8H00, petit-déjeuner à côté du lieu de départ en compagnie de la famille, des amis et des partenaires. Il est délicat pour moi de faire une longue liste et d’énumérer toutes les personnes présentes au risque 1- de vous lasser, 2- d’y être encore dans une heure et 3- d’oublier des personnes. Les photos et vidéos parleront d’elles mêmes.
En tout cas, bon nombre de personnes invitées ne sont pas venues et devinez pourquoi… pour cause de mauvais temps.
De 8H45 à 9H50: presse et photos +++ sous abri.
9H50: préparation des pieds, chaussage des Pro Touch qui ont déjà 1500km au compteur depuis mi janvier, Serge portera un sac à dos dans lequel il y a sa précieuse balise, qui vous a permis ce jour de le suivre à la trace. Il manque juste l’ambiance sur Google Map: la température, les sourires, les émotions…
Personne n’aura couru l’étape entière avec Serge, Daniel s’est arrêté après Saint Benoit. Didier, heureux, Christophe avec ses tongs ont tenu la distance un grand moment.
Focus sur Cécile et l’association Run Handi Move qui ont parcouru 21km dans des conditions particulièrement difficiles et devinez pourquoi ….à cause de la pluie.

Les photos et les images ne mettent pas en valeur, les beautés de l’Ile mais cela ne doit pas vous démotiver de venir découvrir la Réunion. Une éclaircie ce midi, nous a permis de lever un peu le nez et d’admirer les champs de canne à sucre surplombés de nuages massifs accrochés aux montagnes et au dessus de nos têtes la lumière du soleil qui tente une percée au travers de nuages laiteux.

Peu de contemplation pourtant, le stress du départ, l’attention à porter une fois sur la route après avoir quitté le sentier du Littoral nord. Déçus oui, mais nous avons tous gardé notre bonne humeur et le cap vers Sainte Rose.
Sur la route quelques coureurs ont pris le train en route: Philippe, Pierre et Martine sur la deuxième partie.

Une surprise: Pascal et Philippe sont arrivés de Métropole, comme 2 fleurs et sans crier gare, fraîchement descendus de l’avion à 7h40, ils arrivent au départ. Un mirage… en chair et en os c’est bien eux qui ont gardé secrète leur arrivée. Tout simplement incroyable: Philippe Moreau de la No Limit Team et Pascal Pottier, directeur du centre Leclerc Fécamp.

Intensité: L’Ile est intense, la chaleur est intense, la pluie est intense, le métissage est intense, la Nature omniprésente est intense, une diversité culturelle intense, une multiplicité de climats intenses, une gentillesse omniprésente, intense elle-aussi. La Réunion c’est l’Ile intense et Serge aura couru ce jour à un rythme intense. L’intensité aurait elle envoutée Serge ?