Une journée sous tension -

Après une grasse matinée jusqu’à 8H30, ce matin, la journée fut trépidante.
– Déballage de tout le matériel et garde-robe pour trier ce qui repart en France avec l’équipe samedi, ce que René et moi ammèneron sà Madagascar et enfin les dernières affaires de Serge à embarquer sur son bateau. La chambre ressemble à un champ de bataille. Pas le temps de terminer, tout reste en plan, nous nous rendons sur la plage pour un shooting photo pour l’Ultramarin avec Anne Landrein. Puis nous procédons au transfert photos et vidéos.
Il est déjà 11H00, ma connexion wifi ne fonctionne plus depuis ce matin au réveil (mon premier geste une fois debout, consiste à allumer l’ordinateur, mon meilleur ami et mon pire ennemi).
J’ai un rendez vous avec Anne Braudel, la webmaster du site pour finaliser quelques points sur la galerie photos du site, à 11H30, nous allons passer 1 heure ensemble à régler le problème de la carte réseau. Dès midi tout fonctionne, et il est temps de mettre le site à jour. Merci à Anne qui à chaque problème trouve une solution. Je souffle!
Dans le même temps, Monika nous quitte pour rejoindre l’aéroport direction Paris, ce soir et la route du Littoral est fermée, il lui faudra 3H00 pour rejoindre l’aéroport par la route de la montagne, ce sera la même chose pour la famille et l’équipe qui partent samedi et encore deux départs dimanche. Quelle galère!
La route du Littoral, unique liaison avec Saint Denis, doit ouvrir lundi matin, c’est une situation infernale pour ceux qui doivent aller travailler tous les jours depuis l’ouest vers la capitale de l’Ile.
Il est 14H00 et je rejoins Serge et Bertrand au Port car à 15H00, nous avons rendez-vous sur le ponton de Middleton, avec M. de La Brosse, Chef du service opérations du CROSS Réunion. Monsieur de La Brosse est un allié précieux dans l’organisation du départ depuis le Port de la Réunion concernant tous les points sécurité. Le Cross veut dire Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (je précise pour les néophytes comme moi).

Bertrand et Serge partis au Port voir Middleton, après le shooting, ajustent encore quelques détails: fixation des rames, changement du bout du safran pour éviter les infiltrations d’eau à ce niveau, fixation des padeyes pour arrimer tous les sacs (il restera à charger le sac de vêtements, de draps, les affaires de toilette et l’ordinateur de bord).
Nous gardons pour demain, les tests de la Fleet Broad Band avec PC et téléphone, qui permettra à Serge d’avoir une connexion internet et wifi dans son bateau ainsi que le téléphone satellite.
Le Carnet ATA (importation temporaire du bateau) devra être visé demain pour une sortie du territoire français prévu on ne sait quand, le 15, le 16, le 17…..
Finaliser les différents fichiers que Serge va embarquer à bord à savoir la liste détaillée et très précise de tout le matériel embarqué, Bertrand remplit un fichier Excel du type cabine arrière dans coffre arrière droit…, dans coffre avant gauche….Dans tous les coins et recoins du bateau il y a des éléments qui seront vitaux à un moment donné et il ne faut pas tergiverser à chercher ce dont on a besoin. Il faut de l’ordre à bord.
De mon côté, je finalise les fiches contacts: sécurité, le médical, les contacts importants tels que les routeurs, fiches techniques des appareils électroniques avec un back up informatique mais tout cela sera également sur support papier et le tout conditionné dans des sacs étanches car l’humidité et l’eau seront omniprésentes une fois en mer!

Demain, je devais aller récupérer les visas malgaches à Saint Denis mais j’ai vraiment autre chose à faire que de passer 5 à 6 heures sur la route, d’autant que Samedi nous serons contraints de faire l’aller-retour à l’aéroport et que le départ de Serge est reculé de demi-journée en demi-journée.
Je suis démoralisée rien qu’à la pensée que notre famille et nos amis vont repartir sans voir Serge partir en bateau. Nous aurions dû aujourd’hui tous l’accompagner pour son départ, à bord d’un bateau accompagnateur. Même si nous le savions, cela me rend irascible. La tempête Haliba n’était pas prévue au programme et je pense que des tas de choses à venir ne seront pas prévus au programme. Il va falloir faire preuve d’une grande adaptabilité et aujourd’hui la mienne est proche de zéro.
Serge attendra le temps qu’il faudra, aucun risque à prendre, la navigation côtière sera toujours la plus exposée et la plus problématique pour son bateau à rame. Patience, patience.

Maxime et Xavier de Sat Ocean expliquent pourquoi Serge n’est pas parti ce jour:
Au 12 Mars, la tempête tropicale Haliba perd en intensité au fur et à mesure qu’elle se dirige vers le sud. Son passage a marqué l’océan. La combinaison de vents de forte intensité et d’instabilités barométriques a créé une houle importante. La hauteur des vagues prévue à la Réunion vendredi 13 est de plus de 2 mètres.
Les conditions vont en s’améliorant, la houle diminue lentement et devrait atteindre des hauteurs de l’ordre de 1.5 mètres d’ici lundi.
Le report du départ était évident du fait des conditions de l’océan. La situation semble s’améliorer ce qui est de bonne augure pour la première traversée marine.

Prévisions de Sea Rout (Michel)
• pour Samedi 14 mars
Vent secteur S a SSE 8-10noeuds
Houle SSE 2.2mètres 13secondes
Courant SE a WSW 0.2noeuds
• pour Dimanche 15 mars
Vent SE a SSE 8-12noeuds
Houle SSE 2 a 1.9mètres 12secondes,
Vent nul a 3-4noeuds houle SSE 1.7mètre 11secondes

Des photos éclectiques ce jour envoyées par SeaRout et Sat Océan, de belles photos de l’Entre Deux, visité ce jour par une partie des troupes, Serge qui joue au cerf-volant avec Bertrand et Monika qui nous quitte.
La photo du petit oiseau tout rouge de J3 est un cardinal, merci Eliane.