Au revoir Gascar et Vogue la galère -

Après la canicule de Majunga, nous avons retrouvé la fraicheur de Tana pour une soirée avant de nous envoler ce jour vers d’autres horizons.
Ce soir nous faisons escale à Johannesburg sous la pluie, il fait gris et assez frais.
En 24H00, nous avons sauté une saison et on a des difficultés à s’acclimater.

Nous quittons Mada, l’estomac lourd. Devant nous l’inconnu, des réponses qui tardent à venir, des incertitudes, des solutions à trouver. Après avoir été choyés par toute la prévenance dont à fait preuve Olivier, Véro et nos 5 équipiers de Malagasy Tours, on se sent presque orphelins ce soir.
Demain, une nouvelle découverte le Mozambique. Nous quittons le monde de la francophonie et pour ma part, je ne parle pas un mot de portuguais.

Serge galère et galère encore pris dans un courant et vent contraire, il dérive à vitesse grand V et perd la nuit tout le bénéfice de sa journée. Je sens ce soir que sa résistance faiblit.
Vous avez dû remarquer sur les photos du 22 avril, que Middleton est équipé d’arceaux. René Danz et Hassina ont confectionné un paravent pour la protection solaire mais Serge me dit que la bâche est difficile à installer et qu’il ne faut pas de vent. Il verra à l’usage. Ce soir il est trop écoeuré pour parler d’autre chose que de sa dérive lors de notre conversation qui durera 2 minutes.